Des nouvelles de nos sites patrimoniaux

Le 3 octobre 2017, le Conseil Départemental de la Manche a invité les élus du Département, de la communauté de communes « Coutances Mer et Bocage » et de Regnéville-sur-Mer, ainsi que « des techniciens ». Mais pas les associations locales.

Un communiqué de presse du 5 octobre 2017 conclut par « Cette rencontre fructueuse a permis de partager l’ambitieuse évolution culturelle des sites patrimoniaux, fours à chaux du Rey et château de Regnéville-sur-Mer ».

Depuis lors, que s’est-il passé ? Malgré les termes du communiqué de presse, pas grand-chose :

  • Le parcours extérieur d’interprétation sur la chaux a été installé avec retard et il y a à dire sur son intérêt par rapport au Musée de la Chaux fermé ;

  • La résidence d’artiste est ouverte depuis le 1er janvier 2018 mais au niveau des rencontres et des échanges avec les habitants, c’est proche du néant ;

  • Pas de nouvelles des « animations au château et perspective d’utilisation comme équipement emblématique du territoire sur le thème de l’histoire maritime » ni de l’ « intéressante communication qui a été co-construite permettant d’exploiter de nombreuses pistes de valorisation du site » ;

  • Le sentier entre le château et les fours à chaux n’est ni finalisé, ni balisé.

Depuis le 1er janvier 2018, grâce à l’Autorisation d’Occupation Temporaire, la municipalité supporte seule le coût de fonctionnement du musée sans contrats aidés. Son montant est significatif pour une commune de 750 habitants environ.

Au niveau du site du Département, « patrimoine.manche.fr », il n’y a plus de musée à Regnéville-sur-Mer, mais une « exposition permanente » intitulée « Regnéville un port d’échouage ».

Le démantèlement continue.

Nous ne sommes pas restés les bras croisés :

  • Réunion avec des élus de Regnéville-sur-Mer en juin, septembre et octobre ;

  • Lettre le 12 septembre 2018 à Mme Catherine Brunaud-Rhyn en charge de la culture pour le Département de la Manche afin d’obtenir un rendez-vous : aucune réponse ;

  • Réunion le 22 novembre 2018 avec Catherine de la Hougue, élue de Coutances Mer et Bocage, afin de pouvoir échanger sur ces sujets et connaître la position de la Communauté de communes. Nous devrions obtenir un prochain rendez-vous début janvier 2019.

L’avenir du musée maritime et du château nous inquiète car il ne se passe rien depuis plus de 14 mois et la seule façon de maintenir l’attractivité touristique et culturelle de Regnéville-sur-Mer et du territoire serait de travailler tous ensemble, élus, techniciens et associations sur des projets réalistes et réfléchis.

Nous poursuivons nos actions mais devant l’absence de réaction et d’échange, il nous est difficile d’être optimistes.

Il va falloir que nous trouvions les bons moyens pour nous faire entendre, comme nous avons déjà été (un peu) entendus pour que les musées ne ferment pas au 31 décembre 2016. Il n’en reste plus qu’un. Oseront-ils nous l’amputer ?

Suivez notre actualité sur : https://www.facebook.com/associationregnevillemaritime/