Restauration du Doris « SAGAUNE »

Le doris a été construit en 1983 par un chantier Granvillais dans le cadre d’une formation professionnelle pour adultes.
Il appartenait à l’association «  Le Verguillon » de Caen, association de protection et sauvegarde du patrimoine maritime.
Cette association est en train de se dissoudre et nous avons eu connaissance de l’existence de ce bateau par un ami membre de cette association et nous avons accepté de récupérer ce bateau pour le remettre en état. Notre association ayant elle aussi dans son objet la préservation du patrimoine maritime.

Etat actuel

Il a été fabriqué avec du pin d’Oregon. C’est un bois dur et résistant mais cher. Aujourd’hui les seconds bordés, à tribord et à bâbord, qui étaient fendus et ont été enlevés.

Ce problème est dû au mode de construction : Les rivets qui font la couture entre les bordés ont été posés à la fois trop près les uns des autres et en alignement. Il aurait mieux valu les espacer plus et les poser en quinconce. Le fait de les avoir posés en ligne a entraîner les fissures entre rivets qui se sont propagée tout au long des bordés.

Les bordés N°3 sont eux aussi fendus sur le tiers arrière et nécessiterons un remplacement partiel avec une greffe entre le partie neuve et le bordé actuel.

Par ailleurs, la sole est en mauvais état, planches disjointes et abîmées.
Il y aura aussi quelques réparations mineures à réaliser sur les pièces de structure du bateau.

Réparations envisagées

Après un nettoyage complet du doris (grattage des peintures et démontage de la sole), nous allons remplacer les deux bordés N°2 et réparer le N°3 avec du bois de Mélèze. Les coutures seront refaite par des rivetages – clous et contre rivure cuivres. De même, nous remplaceront entièrement les planches de la sole.
Il faudra aussi refaire 3 paires d’avirons et le mat.
Enfin nous referons entièrement la peinture du bateau.

L’association « Tolet Général » spécialisée dans la restauration de Doris et l’organisation de manifestations nautiques autour de ces embarcations traditionnelles accueillera notre Doris dans ses locaux pour la mise en œuvre des réparations et nous apportera le conseil nécessaire à la bonne réalisation du travail que nous effectuerons en tant que bénévoles.

Nous estimons à environs 200h de travail le temps nécessaire à cette restauration.

Conclusion

Nous espérons pouvoir réaliser ce travail dans le courant de l’année en cours et pouvoir le faire naviguer sur le Havre de la Sienne la saison prochaine.

La restauration en images